Architecture

Voilà dix jours que je suis en cure et déjà, l'alcool me semble loin de moi. Je sais bien que c'est prématuré de dire cela et que je suis dans une position très fragile, mais le fait de me retrouver dans ce cocon, entouré et protégé, me rassure. L'habitude que j'avais de boire me paraît désormais irréelle tellement je n'y pense pas. J'essaye de m'investir à fond dans ma cure, afin de définir pour ma vie future un nouveau chemin, où l'abstinence sera le mot-clé : je veux, et je vais, dessiner une nouvelle architecture à ma vie, redevenir acteur et non plus spectateur, devenir maître de mon destin, tout comme le cerf est le maître de la forêt.

Je vais écouter ce que l'on va m'enseigner au Centre et l'appliquer à ma sortie : tellement de gens ne rechutent pas, alors pourquoi pas moi ?

Certes, il va me falloir tempérer les pulsions qui me guetteront sournoisement à chaque instant de faiblesse ou d'euphorie, et j'espère être assez tenace pour faire front. Mais je ne veux plus replonger : mon corps et mon esprit en ont assez de ces moments de plaisir éphémère, qui se terminent toujours en catastrophe. Je n'en peux plus de ces soirées où je ne comptais pas les verres à l'unité mais où je vidais la bouteille entière.

Ce que je souhaite du plus profond de mon être, c'est de vivre une vie normale : retrouver du travail, faire des rencontres saines, revoir dans les yeux de mes proches l'amour qu'ils me portent. En bref, raviver ma flamme intérieure qui s'est éteinte depuis trop longtemps.

Chaotic Mind

Chaotic Mind livre le témoignage d'un alcoolique chronique, qui, après 24 années de combat contre son addiction, goûte enfin aux joies de l'abstinence.

Laissez un commentaire

Qui sommes-nous ?

Exaspération, c'est le site où vous pouvez exprimer vos coups de gueule face à tous les tracas, gros ou petits, de la vie quotidienne.

Quand vous avez l'impression que le monde autour de vous devient fou, venez le raconter ici !